Petits trains à l'échelle HO

locomotives 1361 et 1364 Fleischmann vintage HO.

  • le 09/08/2019 à 10:28 Citer ce message

    Ces deux machines, une 2-3-1 (référence 1361) et l'autre 1-4-1 (référence 1364) figurent déjà sur mon petit catalogue 1963-64.
    Elles ont cette particularité de se ressembler comme deux jumelles.
    Le tender en plastique est identique pour les deux modèles.
    Le corps des machines, en métal, est identique dans les 2 cas
    La longueur de la 1361 est la même que celle de la 1364 : 273mm.
    Bien entendu la motorisation est aussi la même pour les 2 références. Ainsi que l'éclairage par 3 feux à l'avant.
    Il faut arriver aux roues pour constater une différence, et pour cause. Il y a tout de même une 1-4-1 et une 2-3-1.
    Cependant, en regardant l'embiellage, il est surprenant de constater qu'i est pratiquement identique sur les 2 machines.

    1300
    1361 Fleischmann
    1300
    1364 Fleischmann
    1300
    Déjà au catalogue en 1963
    1300
    Un coffret de départ était vendu sous la référence 361/3 avec une 2-3-1 en tête.
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 18/08/2019 à 15:28 Citer ce message

    Sur 2 photos, la 1-4-1 se trouve à côté de la 2-3-1.
    Pour les tenders, pas de problème, ils sont rigoureusement identiques.

    Fl
    Fleischmann 1361 et 1364

    Fl
    Fleischmann 1361 et 1364

    Fl
    Fleischmann 1361 et 1364 : les tenders !

    Pas de problème, Fleischmann ne s'est pas trop cassé les pieds avec les moules de ses 2 machines ...
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • Jacques Lucarelli
    Jacques Lucarelli

    le 27/06/2020 à 14:15 Citer ce message

    Bonjour,

    Je vais vous enseigner un peu d'histoire... qui nous révélera que Fleischmann avait raison.

    en 1919, à la suite du traité de Versailles, l’Allemagne du livrer de nombreuses locomotives (vapeur, of course) à titre de dommages de guerre.
    L’histoire prétend que les allemands ont repeint et remplacé les bandages de vieux rossignols tordus, et ont laissé rouiller leurs meilleurs locomotives, et que les officiers français ont choisi les rossignols.
    Il faut dire que les locos vapeurs se tordaient parfois sous l’effet de la chaleur du foyer, et le phénomène de la mémoire du métal était mal connu.
    Si non e vero, comme disait l’autre…
    Tout cela nous amène aux séries 01, .03, 41 etc.
    L’Allemagne a donc du relancer un vaste programme de construction de loco’s, et en a profité pour largement standardiser. Cabines identiques (les 01, 03, 24, séries 40, 50 etc…, embiellage Heusinger pour tout le monde, chaudières identiques pour les longues loco, 3 tailles de roues (petit, moyen ou grand), de quoi en remontrer aux autres compagnies européennes.
    Cela s’est appelé les Einheidslokomotieve, locomotives unifiées.
    Donc, la 03 avait le même tender (2’2’ T30, T32, T34) et la même chaudière que la type 41, à 3 dômes. L’erreur de Fleischmann fut de produire la dernière version 01 180, à 3 dômes.
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 27/06/2020 à 15:29 Citer ce message

    Bonjour Jacques,
    Merci pour votre partage de connaissances.
    Donc, il ne s'agissait pas que de faire des économies pour Fleischmann. Il fallait aussi faire de la reproduction historique. (A moindre coût malgré tout.)
    Bravo pour le bon choix de ces deux modèles qui sont restées un bout de temps à leur catalogue.
    Quant à l'histoire de "locomotives unifiées", je ne la connaissais pas et la trouve particulièrement géniale tellement elle semble simple et logique.
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • Jacques Lucarelli
    Jacques Lucarelli

    le 27/06/2020 à 17:19 Citer ce message

    "Donc, il ne s'agissait pas que de faire des économies pour Fleischmann. Il fallait aussi faire de la reproduction historique. (A moindre coût malgré tout.)"

    Oh, vous savez, il fallut attendre le milieu des années 60, avec les E10, pour que Fleischmann se préoccupe de serrer la réalité d'un peu plus près.

    Avant, on ne se gênait pas pour construire des motrices avec poutre porte-tampon mobile, petites loco 030 avec échelle choisie en fonction de la taille du moteur, j'en passe et des meilleures!
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 27/06/2020 à 21:45 Citer ce message

    Jacques,
    N'est-ce pas là ce qui s'appelle le vintage ? Qui dans certains cas est un double vintage ...
    Je suis entièrement d'accord avec vous sur cette notion qui a fait passer les fabricants de" jouets sur rails" vers ce qui s'appellera ensuite le modélisme ferroviaire.
    Ceci étant, mon âge n'étant plus du tout en rapport avec mon avatar, il y a encore certains de ces modèles irréels que je trouve fascinants.
    Ce qu'il faut surtout c'est ne pas chercher une vérité de reproduction en eux.

    Ci-dessous, l'exemple type d'un modèle qui n'a pas plus existé que son chargement et que j'adore.
    Electrotren
    Electrotren 1712
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 27/12/2020 à 14:57 Citer ce message

    ... Mais, revenons à nos 1361 et 1364 de Fleischmann.

    Fleischmann

    Et oui, les deux sont nées la même année : en 1962. Les voici, présentées comme nouveautés sur le catalogue allemand de 1962/63.
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • vwlucas
    vwlucas

    le 02/01/2021 à 13:05 Citer ce message

    Bonjour à tous,

    Avec ces "nouvelles" 1361 et 1364, Fleischmann nous la bâillait belle! D’autant que la BR 24, n° 1350, avait subi le même traitement, à savoir un lifting de la face avant.
    Concrètement, le remplacement des deux ampoules frontales par une seule ampoule et un guide de lumière, qui la répartissait en 3 phares, solution beaucoup plus moderne.

    Voici les premières versions de la BR 03 et de la BR 41.
    A l’avant, elles n’ont que les marchepieds, sans batayole ni chasse-pierre.

    FL

    FL

    De plus, ces anciennes versions étaient toujours équipées du moteur type 1953, avec son aimant permanent rectangulaire, et les deux mâchoires en fer doux.

    FL
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 02/01/2021 à 15:02 Citer ce message

    Bonjour Jacques,
    Et de ce fait quelles sont les références de ces deux ancêtres des 1361 et 1364 de 1962 ?
    Peut-être des 1361 et 1364 première version ?
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • vwlucas
    vwlucas

    le 03/01/2021 à 10:39 Citer ce message

    En effet, Pierre, la 1361 et la 1364 furent éditées en 1957. Avec cependant une nuance. La 1364 n’existait qu’en version grise.
    Les deux versions, grises et noires, arrivèrent sur le marché avec le catalogue 1958/59, portant les numéros 1364 G (grau) et 1364 S (Swartz)
    Mon avis diverge de celui des rédacteurs du Mikado, qui placent la 1364 S en 1959.
    C’est à l’occasion d’échanges à ce propos que j’ai compris le sens de l’expression « querelle d’allemands », expression inconnue Outre-Rhin.

    Extraits du catalogue 1957.

    FL

    FL
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 03/01/2021 à 11:16 Citer ce message

    Bonjour Jacques et autres Fleischmanistes.

    Quelques informations supplémentaires, sur les dates, en provenance de ma "Bible"

    Fleischmann

    Fleischmann
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • vwlucas
    vwlucas

    le 03/01/2021 à 20:05 Citer ce message

    Bonjour Pierre,
    Bonjour à tous,

    Il manque quelques modèles, sortis entre 1959 et 1962.
    Elle furent toutes équipées de begrenzungsstange (tiges de sécurité) à partir de 1959.
    Mais pas nécessairement de schienenräumer (chasse-pierre),
    Avant de recevoir le lifting de la face avant.

    La description des 1364 G (la souris grise, dans le monde des fleischmannistes) est complète. Celles-ci sont les plus recherchées, mais la cote baisse, car tous les collectionneurs les possèdent.

    Parmi les 1364 S, on recherche plus celle à deux feux, mais équipée des tiges de sécurité ET des chasse-pierres. Je ne pense pas que la version avec tiges de sécurité seules existe.
  • vwlucas
    vwlucas

    le 04/01/2021 à 11:42 Citer ce message

    Les trois versions de la machine 1361 à deux lampes

    Fleischmann

    (Modification de ma part suite à une erreur. Excusez-moi Jacques. Pierre.)
  • vwlucas
    vwlucas

    le 14/01/2021 à 18:23 Citer ce message

    Bonjour à tous,

    Je pense avoir fait une petite découverte dans le monde de la collection.
    Chacun était persuadé que la 1364 S n'était apparue qu'en 1959. La "bible" de Pierre va dans le même sens.
    Un grand collectionneur italien, rencontré sur le net, le pensait aussi.

    Or, je n'en étais pas persuadé, pour plusieurs raisons: d'abord, parce que je possède une loco avec le timbre de contrôle 14/8 (contrôle de qualité en 1958), ensuite parce que je me basais sur le catalogue en néerlandais de 1958, qui mentionnait "existe en exécution noir mat".

    FL

    Or cette mention ne figure pas sur les catalogues Fr, De et It. (quid de la version anglaise?)
    Et donc, tout le monde des collectionneurs a pensé que la version noire n'est apparue qu'en 1959.

    FL

    Voilà pourquoi, madame, votre fille était muette.
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 15/01/2021 à 11:00 Citer ce message

    Bonjour Jacques,
    A force de chercher la petite bête, vous allez vous fracturer des neurones.
    Les catalogues Fleischmann sont souvent à cheval sur deux années. Alors, 1958 ou 1959 pour une 1364 noire et non grise... D'autant que les plus prisées sont les grises.

    Fleischmann

    Celle là, nouveauté de 1957... Elle est 1364G ou 1364S ? Je penche plutôt pour 1364S. et pourtant nous ne sommes qu'en 1957 ...
    (Désolé pour ce document illisible.)

    Et voilà pourquoi, Madame, votre fille restera muette, encore un bout de temps.
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • vwlucas
    vwlucas

    le 15/01/2021 à 11:13 Citer ce message

    Bonjour,

    Le dépliant qui date de 1957, soit un an de moins, nous donne sans doute la solution.

    FL

    La 1364 est grise, et la 1364S est noire.
    Les deux sont sortis en 1957, quoi qu'en disent les docteurs de la loi!
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 15/01/2021 à 17:13 Citer ce message

    Jacques,
    Alors, tout est bien qui finit bien.

    Laissons lucinde épouser Léandre et Sganarelle retrouver sa Martine. La fille de Géronte a retrouvé la parole.
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !
  • Jean-Claude DRION
    Jean-Claude DRION

    le 10/04/2021 à 10:57 Citer ce message

    Je viens de découvrir votre site grace a ce sujet fort bien documenté avec un apport enrichissant des intervenants.
    Il se trouve que j'avais acheté la 1361 (il y a une dizaine d'années) immatriculée 41 344 pour la faire rouler sur mon réseau qui est en DIGITAL mais déjà isoler le rotor du moteur n'était pas simple, j'ai donc abandonné et gardé (provisoirement) pour la collection malgré son état esthétique "moyen".
    Pour la seconde j'avais acheté le chassis (état neuf) pour équiper un autre loco mais je n'ai pas la coque ni le tender..
    Comme je suis en "train" de faire du ménage dans mes vieilles Jouef je vais en faire autant pour celles qui ne peuvent pas rouler sur mon réseau...(que vous pouvez voir sur mon blog)
    Encore merci pour toutes ces infos.
  • Pierre-B
    Pierre-B

    le 10/04/2021 à 11:21 Citer ce message

    Bonjour Jicé,
    Votre blog commence à être bien connu. Je le place sous ce lien pour ceux qui ne l'auraient pas encore découvert.
    J'ai déjà entendu parler de numérisation de 1361 ou 1364 Fleischmann. Je ne suis dans le domaine de la numérisation qu'un "apprenti novice débutant" Il me semble cependant que la première chose à effectuer consiste à changer la flasque métallique du moteur par une flasque isolante (eBay)
    Ceci étant, je pense qu'une Fleischmann de cette époque doit rester avec sa motorisation d'époque et bien sûr en analogique.
    Avec mes sincères voeux de bonne continuation.
    Pierre.B.

    Fleischmann
    (Un exemple de flasque isolée pour ancien moteur Fleischmann. il en existe plusieurs types.)
    Ne tirez pas sur le webmaster. Aidez-le !

Répondre à ce message